lettre ouverte à la Délégation des finances: il faut réformer le groupe de travail interdépartemental pour la lutte contre la corruption

Transparency International Schweiz (TI Suisse) adresse une lettre ouverte aux membres de la Délégation des finances des Chambres fédérales pour exprimer son inquiétude. Le motif: le Conseil fédéral passe sous silence de graves lacunes de l’organe de l’administration fédérale spécialisé dans la lutte anticorruption et s’oppose à des réformes urgentes, demandées notamment par le Contrôle fédéral des finances (CDF). Mais ce n’est pas tout: il vient de prolonger de dix ans le mandat de cet organe, sans y avoir apporté des modifications substantielles, ni informé le public. TI Suisse lance donc un appel à la Délégation des finances pour qu’elle adopte les mesures susceptibles de doter finalement la Confédération d’un organe de lutte anticorruption efficace et indépendant.

Aller à la lettre ouverte
Autres publications