Révision de la loi sur le blanchiment d’argent: l’orientation générale est bonne, mais les mesures sont encore trop lacunaires

Transparency International Suisse a publié aujourd’hui son avis sur la révision de la loi sur le blanchiment d’argent. Les modifications proposées par le Conseil fédéral sont à saluer, car elles comblent d’importantes lacunes du dispositif antiblanchiment suisse. Toutefois, les mesures qui font l’objet de la consultation ne sont pas encore suffisantes pour améliorer l’efficacité de la lutte antiblanchiment et pour que la Suisse satisfasse enfin aux normes internationales minimales dans ce domaine. Communiqué de presse Aller à la prise de position Autres communiqués de presse

Lacunes de l’organe fédéral anticorruption confirmées par le CDF : des réformes et des mesures poussées s’imposent

Dans un rapport publié aujourd’hui, le Contrôle fédéral des finances aboutit à la conclusion que le groupe de travail interdépartemental pour la lutte contre la cor-ruption présente de graves carences et nécessite d’être réformé en profondeur. Transparency International Suisse partage ce constat alarmant et exhorte le Conseil fédéral et le Parlement à enfin mettre sur pied un organe spécialisé efficace et indépendant en vue d’améliorer la lutte contre la corruption dans le pays. Communiqué de presse Aller à la lettre ouverte Autres communiqués de presse 

Activités suisses dans la pénombre: les failles béantes du dispositif antiblanchiment

Dans un rapport publié aujourd’hui, Transparency International Suisse met au jour de graves failles de la législation suisse contre le blanchiment d’argent. Il faut agir de toute urgence: le champ d’application actuel de la loi contre le blanchiment d’argent, trop restreint, doit être étendu de façon à englober des activités suspectes réalisées par exemple par des avocats, des notaires, des agents immobiliers et des négociants en œuvres d’art et produits de luxe. Communiqué de presse Aller à la synthèse du rapport (en français) Aller au rapport (en allemand) Autres communiqués de presse

Lobbying et conflits d’intérêts au Parlement: les zones d’ombre restent importantes

Le Conseil national a voté aujourd’hui sur plusieurs modifications du droit parlementaire. Avec le compromis au rabais, l’objectif premier du projet – instaurer davantage de transparence et réduire le risque de corruption dans les Chambres fédérales – passe à la trappe. De la sorte, il restera difficile voire impossible, pour les citoyens et citoyennes, de savoir qui tire les ficelles à l’arrière-plan, et avec quels moyens, pour intervenir dans la prise de décisions sous la Coupole fédérale. Communiqué de presse Autres communiqués de presse

Le Conseil fédéral veut tirer le rideau sur la lutte contre la corruption

Transparency International Schweiz (TI Suisse) adresse une lettre ouverte aux membres de la Délégation des finances des Chambres fédérales pour exprimer son inquiétude. Le motif: le Conseil fédéral passe sous silence de graves lacunes de l’organe de l’administration fédérale spécialisé dans la lutte anticorruption et s’oppose à des réformes urgentes, demandées notamment par le Contrôle fédéral des finances (CDF). Mais ce n’est pas tout: il vient de prolonger de dix ans le mandat de cet organe, sans y avoir apporté des modifications substantielles, ni informé le public. TI Suisse lance donc un appel à la Délégation des finances pour qu’elle adopte les mesures susceptibles de doter finalement la Confédération d’un organe de lutte anticorruption efficace et indépendant. Communiqué de presse Autres communiqués de presse

Transparence et personnes morales: la Suisse à la traîne

Dans un rapport publié aujourd’hui, Transparency International fait état du degré de mise en œuvre des normes du G20 relatives aux ayants droit économiques des personnes morales. Par rapport aux pays les plus conformes à ces principes, la Suisse présente un retard dans des questions essentielles. Il est dès lors urgent d’adopter de mesures efficaces pour combler rapidement ces lacunes de la législation. Communiqué de presse Autres communiqués de presse

La Suisse fait bonne figure dans le classement de Transparency International

La Suisse est abonnée au peloton de tête de l’indice de perception de la corruption publié par Transparency International. Si elle perd certes un point par rapport à l’année précédente, elle gagne toutefois deux rangs, passant de la cinquième à la troisième place, ce qui ne veut pas dire pour autant qu’elle soit exempte de corruption. Cet indice mesure la perception de la corruption dans le secteur public à l’échelon mondial. Communiqué de presse Autres communiqués de presse

Blanchiment d’argent : des failles considérables dans le secteur immobilier suisse

Dans un rapport publié aujourd’hui, Transparency International Suisse montre que le dispositif antiblanchiment suisse comporte d’importantes failles qui permettent à des personnes d’acquérir des biens immobiliers avec de l’argent d’origine illégale. Ce constat appelle des mesures urgentes : le champ d’application actuel de la loi sur le blanchiment d’argent, trop restreint, doit être étendu aux principaux acteurs du secteur immobilier. Il faut par ailleurs durcir la Lex Koller et améliorer impérativement la qualité et la transparence des données du registre foncier. Communiqué de presse Autres communiqués de presse

Der Bundesrat öffnet im Öffentlichen Beschaffungswesen Tür und Tor für Korruption

In seiner am 15. Februar 2017 verabschiedeten Botschaft zur Totalrevision des Beschaffungsrechts schlägt der Bundesrat vor, Unterlagen im Zusammenhang mit einem Vergabeverfahren inskünftig geheim zu halten. Mit einer solchen Regelung würde die Transparenz im Öffentlichen Beschaffungswesen abgeschafft und damit der Korruption Tür und Tor geöffnet. Communiqué de presse Autres communiqués de presse

Les autorités devraient publier des données sur la lutte contre le blanchiment d’argent

Selon un rapport publié aujourd’hui par Transparency International, l’accessibilité des données sur la lutte contre le blanchiment d’argent présente des carences dans les douze pays étudiés. La Suisse a elle aussi des progrès à faire : les autorités devraient publier chaque année toutes les données pertinentes sur la lutte contre le blanchiment d’argent. Communiqué de presse Autres communiqués de presse