Secteur privé

Ces dernières années, l’évolution profonde enregistrée sur le plan sociétal et juridique s’est traduite par un net renforcement de la lutte contre la corruption, tant à l’échelon national qu’à l’échelon international. La législation pénale en vigueur permet ainsi de traduire en justice tant des personnes physiques que des entreprises qui ont corrompu des agents publics et des particuliers, que ce soit en Suisse ou à l’étranger. En outre, les entreprises coupables d’actes de corruption s’exposent à subir des pertes financières substantielles en raison des sanctions qu’elles encourent, des atteintes à leur réputation et de leur exclusion des marchés publics.

L’évolution de la législation et la prospection de nouveaux marchés contraignent les entreprises suisses à étudier les risques posés par les actes de corruption. Les entreprises et les ONG doivent ainsi se doter de dispositifs de prévention efficaces pour réduire ces risques et éviter les conséquences de la corruption.

Nos demandes

  • Les entreprises et les ONG doivent adopter des mesures susceptibles de prévenir la corruption.
  • Elles doivent, dans une première phase, analyser les risques de corruption existants, qui varient d’une organisation à l’autre.
  • La deuxième phase consiste à adopter des mesures de prévention de la corruption tenant compte des risques identifiés lors de l’analyse. Plus un risque de corruption est élevé, plus ces mesures doivent être contraignantes.
  • Lors de la troisième et dernière phase, elles doivent mettre en œuvre les mesures définies, c’est-à-dire les intégrer à leur pratique quotidienne.
  • Bien que les entreprises et les ONG ne puissent plus se soustraire à la lutte contre la corruption, en raison du durcissement des dispositions pénales, la prévention et la lutte contre la corruption restent un grand chantier dans le secteur privé : les grandes entreprises doivent ainsi s’assurer que les normes de conformité s’appliquent dans l’ensemble de leur organisation, y compris leurs filiales, agents et partenaires commerciaux. Quant aux petites et moyennes entreprises, elles ne sont malheureusement toujours pas suffisamment conscientes des risques de corruption dans leur totalité et ignorent par ailleurs les dispositions pénales applicables.

Nos activités

Transparency Suisse adopte une démarche coopérative pour prévenir et lutter contre la corruption, de sorte qu’elle collabore étroitement avec des entreprises et des ONG. C’est à leur intention qu’elle établit des rapports et crée des instruments de travail. Elle organise par ailleurs des activités de sensibilisation sur des sujets relevant de la conformité et leur offre la possibilité de conclure un partenariat pour bénéficier de prestations supplémentaires. Enfin, Transparency Suisse prend position sur les événements et sur l’actualité en lien avec la corruption.

Indices de corruption

Publications

Devenir partenaire

Transparency Suisse offre aux entreprises, aux ONG et aux organismes publics désireux de s’engager contre la corruption la possibilité de conclure un partenariat afin de réduire ensemble les risques de corruption. Nos partenaires peuvent ainsi réaffirmer leur engagement contre la corruption et bénéficier de nos services (rencontres périodiques de formation continue et d’échange informel d’expériences, notamment). Les entreprises partenaires peuvent de surcroît tirer parti de notre réseau présent dans plus de cent pays.

Renseignez-vous plus en détail sur les avantages d’un partenariat, sur les attentes inhérentes à celui-ci,  sur la procédure d’admission, sur la contribution annuelle, le cas échéant et sur nos partenaires.

Si un partenariat vous intéresse, nous vous prions de prendre contact avec notre bureau.

Service de conférence

Nous proposons des exposés sur la prévention et la lutte contre la corruption dans le secteur privé.

Prenez contact avec nous

Practitioners‘ Circle et NGO Practitioners’ Circle

L’Anti-Corruption Practitioners’ Circle réunit plusieurs fois par année des chargé-e-s de conformité et des professionnel-le-s de la lutte anticorruption dans le but de leur donner la possibilité non seulement de se former, mais aussi de traiter librement, sur une base confidentielle, les difficultés qu’ils ne manquent pas de rencontrer dans leur travail quotidien. Prenez contact avec nous.

Le NGO Practitioners’ Circle est le pendant du Practitioners’ Circle pour les organisations non gouvernementales (ONG). Transparency Suisse procure ainsi aux chargé-e-s de conformité et aux professionnel-le-s de la lutte anticorruption de ces organisations un espace de formation et d’échange informel d’expériences. Prenez contact avec nous.

Prenez contact avec nous

Revue de presse