La Commission des affaires juridiques du Conseil des États prend la bonne décision: il faut examiner les accusations de corruption pesant sur un ancien parlementaire

Transparency International Suisse salue la décision prise aujourd’hui par la Commission des affaires juridiques du Conseil des États de lever l’immunité de l’ancien conseiller national Christian Miesch. Il est en effet nécessaire d’ouvrir une enquête pénale afin de pouvoir examiner à fond des accusations de corruption pesant sur un ancien conseiller national.

Communiqué de presse

Autres communiqués de presse