Schlupflöcher in Schwyz

Luzerner Zeitung 16.12.2018 Ein Fall aus Einsiedeln SZ zeigt exemplarisch die Wichtigkeit von mehr Transparenz in der Politikfinanzierung. Die kantonale Transparenz-Initiative wurde vom Stimmvolk zwar angenommen, doch der Gesetzesentwurf der Regierung ist unbefriedigend. Alex Biscaro von Transparency International Schweiz bezeichnet mehrere Punkte als «problematische Schlupflöcher.»

Accès refusé à Transparency International

20 Minutes 13.12.2018 La presse pourra lire la décision de non-entrée en matière du Ministère public vaudois en lien avec les voyages de Géraldine Savary et Pascal Broulis en Russie. Souhaitant également accéder au dossier, l’association Transparency International Suisse n’a pas été entendue. Directeur de Transparency International Suisse, Martin Hilti s’est dit «très surpris» de la décision du Ministère public vaudois. «Comme les personnes concernées par ce voyage en Russie sont des personnalités publiques, notre association devrait avoir accès à cette ordonnance».

La Suisse ne fait pas partie des bonnes élèves

RTS Le journal horaire 07.12.2018 Le bilan est mitigé en matière de lutte contre la corruption, c’est le constat de Transparency International Suisse. Selon l’ONG, chaque affaire de corruption est une affaire de trop. Les principaux problèmes dans notre pays sont entre autres les frais excessifs et cadeaux inappropriés offerts à des agents publics, l’opacité du financement de la vie politique et du lobbying et les failles du dispositif anti-blanchiment d’argent.