Les élus ont-ils le droit de se défendre avec notre argent?

Le Matin Dimanche, 15. Dezember 2019 – Les frais d’avocat des ministres sont généralement pris en charge par les impôts. Dans le canton de Vaud, l’État a déboursé 55 000 francs pour des procédures émanant des ministres Pascal Broulis et Jacqueline de Quattro contre des journalistes. L’association Transparency International Suisse juge la pratique inadéquate.