Lobbying et conflits d’intérêts au Parlement: les zones d’ombre restent importantes

Le Conseil national a voté aujourd’hui sur plusieurs modifications du droit parlementaire. Avec le compromis au rabais, l’objectif premier du projet – instaurer davantage de transparence et réduire le risque de corruption dans les Chambres fédérales – passe à la trappe. De la sorte, il restera difficile voire impossible, pour les citoyens et citoyennes, de savoir qui tire les ficelles à l’arrière-plan, et avec quels moyens, pour intervenir dans la prise de décisions sous la Coupole fédérale.

Communiqué de presse
Autres communiqués de presse